Souvenirs…Souvenirs

Dans le cadre de la sauvegarde de la mémoire locale, l’équipe Bibliotheca Floreffia est à votre service. Mais, comme on le dit souvent :  ce sont les cordonniers qui sont le plus mal chaussés!
Nous avons donc décidé de mettre en ligne les documents et reportages consacrés à Bibliotheca Floreffia.
Nous vous présentons ci-dessous, un recueil, non exhaustif, des articles et reportages que la presse régionale nous a consacrés. Nous les avons classés par ordre chronologique et par type de média.

Le grand retour…. le 9 décembre 2020.

1. Le PCDR de 2015 et la genèse de Bibliotheca Floreffia

La fiche projet 1.9  du PCDR – mettre en valeur le patrimoine bâti, paysager et naturel

2. Coupures de Presse

3. En radio

L’invité du dimanche, Radio Quartz, 12 juin 2022, André Bodson et Hervé Legros présentent Bibliotheca Floreffia.

4. En télévision

Vidéo réalisée par Canal C et diffusée le 3 février 2021.

5. Conférences et expositions

Novembre 2022
Juin 2023
Septembre 2023
Avril 2024

Introduction faite par Hervé legros au nom de Bibliotheca Floreffia, le dimanche 21 avril 2024.

C’est en 2012 (comme le temps passe … 😎) que la Région wallonne a sollicité les communes de la Province de Namur, via l’asbl Adesa, en vue d’une mise à jour des plans de secteur en ce qui concerne les périmètres paysagers.

Il s’agissait essentiellement de définir les paysages remarquables de la commune (cinq au maximum) ainsi que de déterminer les meilleurs points de vue remarquables et lignes de vue également remarquables.

Ainsi, par exemple, comme périmètres paysagers : les alentours de l’Abbaye, le Nord de Soye et Floriffoux, le Bois de Soye, la zone du bois de Chaumont et Robersart découverte depuis la descente de Sart-Saint-Laurent.

Comme lignes de vue, celles des hauteurs de Robionoy ou du Rissart, entre autres.

Pour répondre à Adesa, le Collège échevinal de l’époque décida de confier cette tâche à la CCATM qui délégua elle-même le soin de prendre des photos à un groupe de travail. Le rapport final date du mois de novembre 2013.

En définitive, ce dernier ne fit pas l’objet d’un décret mais sert toujours aujourd’hui de document consulté et invoqué par le service communal d’urbanisme et le Collège communal en vue de l’octroi ou du refus de permis d’urbanisme. (J’en profite ici pour saluer la présence de l’échevine en charge de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme 😉).

Par ailleurs, le Collège échevinal de l’époque décida également de donner suite à l’appel à projets de la Province de Namur de réaliser une exposition des meilleurs clichés pris dans le cadre de ce travail.

Il fut décidé de faire appel dès lors à l’expertise du Pr. Belayew, ce qui permit d’être retenu par la Province pour une subvention de 20 000€ et la tenue d’une exposition exceptionnelle dans les locaux du Landoir de l’Abbaye.

Enfin, devant ce succès, le bourgmestre sollicita la Société archéologique de Namur pour la confection d’un livre réalisé sous l’égide du Pr. Belayew avec la collaboration appréciable de Mme Ghislaine Lomba, historienne locale, et de M. Jean-Claude Leroy, photographe (que je salue au passage 😎).

Grâce au mécénat et au Fonds Thirionnet de la Fondation Roi Baudouin sollicités par la commune, un très beau livre intitulé «De mémoire de paysages» put voir le jour.

Le concours de M. Emmanuel Bodart, Chef de service aux Archives de l’Etat de Namur, permit de réaliser cette très belle édition en 2016. Elle vous est proposée aujourd’hui pour le prix sacrifié de vingt euros (20€), n’hésitez donc pas à vous le procurer.

Bibliotheca Floreffia tient également à remercier vivement l’administration communale, le Collège et le Centre culturel pour l’aide apportée.

Nous envisageons déjà notre quatrième conférence et ne manquerons pas de vous tenir informés.

6. Dans le bulletin communal

Dans le bulletin de mars 2024, une erreur de date s’est glissée : il convient de lire 1967 et non 1987 pour le mémoire de licence de Ghislaine Lomba.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 − 1 =