Franière – la gare

Carte postale postérieure à 1907. En effet, sur la droite on remarque le passage sous voies construit cette année là.

A l’avant-plan on distingue le chef de gare tenant une petite fille par la main. Son logement de fonction jouxte la gare.

2 Commentaires

  1. wattecamps

    Bonjour, quelqu un connait le nom du chef de gare de cette époque ?
    ( et de ceux qui ont précédé ou suivi d ailleurs … )

    Réponse
  2. Bibliotheca Floreffia

    Bonjour,

    Après quelques recherches, voici ce que nous avons trouvé :

    Au 31 décembre 1919, la gare de 3e classe de Franière avait pour chef de station NANGNIOT Vital Léon. Il serait né le 7 août 1881 à Corbion et décédé à Fontaine-L’Evêque le 26 mars 1944. Marié le 26 avril 1909 à Autelbas, au moins 6 enfants.

    Il est entré au service le 15 avril 1901. Dernière promotion avant la guerre 14-18 : le 30 décembre 1912.

    Promotions pendant la guerre 14-18 : le 30 décembre 1914 ; le 30 décembre 1916 ; le 30 décembre 1918.

    Salaire annuel 7 700 francs.

    Bien cordialement,

    L’équipe Bibliotheca Floreffia.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six − un =