Franière – Volley-ball

En 1974 et début 1975, un groupe de jeunes Franiérois, garçons et filles, se forme et s’adonne à la pratique du volley-ball lors de joutes amicales. Celles-ci se déroulent sur un terrain situé à côté du château, siège du foyer culturel, à l’emplacement actuel de la crèche.
Cet espace et le matériel adéquat sont aimablement mis à disposition ainsi que les vestiaires situés dans les caves du château. Oh! Ce n’est pas le grand luxe mais cela convenait, les pratiquants n’étant guère exigeants.

C’est en mai 1976 que Daniel Hellemans, président, et Nello Palin, secrétaire-trésorier, lancent officiellement le volley club Franière dans le cadre des activités sportives du foyer socio-culturel et sportif de Franière-Soye.
A cette occasion, une vingtaine de garçons et filles s’affilient à la fédération belge de volley-ball. Ces pionniers arborent des maillots bleu et blanc acquis à leurs frais et défendent dès octobre 1976 les couleurs franiéroises dans le championnat de 3ème provinciale.
Malgré une première saison laborieuse (17 matchs disputés dont deux gagnés), l’enthousiasme, la persévérance et la bonne ambiance animent toute une équipe qui ne fera que progresser.

Pendant les deux première années du club, les entraînements et les matchs, respectivement organisés le samedi matin et le dimanche, se déroulent donc en plein air, parfois saupoudrés de flocons de neige. Un ancien se souvient :
 » Parfois, nous étions obligés de nous habiller chaudement avec écharpes, gants et bonnets en fonction des conditions climatiques. Sans oublier pour certains, les petites gouttes qui donnaient l’heureuse sensation de réchauffer les organismes. En hiver, Monsieur Marcel Langelez, garagiste à Franière, dont le fils Eric faisait partie de l’aventure, stationnait sa jeep Toyota à hauteur du filet de jeu. Il trônait à l’arrière du véhicule et assurait, derrière une table de fortune, la rédaction de la « feuille de match ». A l’époque, la mixité était autorisée dans les rencontres amicales et divisions inférieures. Les filles jouaient principalement dans une équipe réserve mais certaines plus douées prestaient à l’occasion dans les matchs de l’équipe première. Une équipe essentiellement féminine sera alignée en championnat dès la saison 77-78″.

La pratique du volley n’est plus autorisée en plein air durant la saison 1976-1977.
Aussi, l’autorisation d’occuper la salle vitrée du séminaire de Floreffe est accueillie avec un énorme soulagement par tous les membres du Volley club qui accède à la 2ème provinciale au terme de cette saison.
L’équipe joue donc en 2ème provinciale pendant la saison 77-78 (octobre à mars) et termine à la seconde place. Un match de barrage entre les deuxièmes des séries A et B s’avère nécessaire pour désigner un montant supplémentaire. Saint-Servais prend le dessus, contraignant ainsi Franière à continuer dans sa catégorie.

Ce n’est que partie remise : la déception mise de côté, les jeunes Franiérois reprennent les matchs avec enthousiasme et, au terme de la saison 78-79, l’équipe se hisse au sommet du podium et accède à la première provinciale ratée de peu lors du championnat précédent.
Peut-être certains anciens se souviennent-ils encore, comme joueurs ou supporters, du tournoi international organisé à Coq-sur-Mer (Le Coq) les 12 et 13 août 1978.
C’est durant le championnat 79-80 que plusieurs éléments de l’équipe sortent du lot et attirent les regards. Ils sont convoités par des formations plus huppées et acceptent au terme de cette saison de rejoindre des clubs tels que l’équipe masculine « Res non verba Namur » ou l’équipe féminine « Volley club mosan Yvoir ».
Nos équipes locales sont logiquement déforcées et les performances s’en ressentent bien naturellement. De plus, les deux figures de proue du club souhaitent passer la main suite à des contraintes professionnelles. Mais malheureusement, personne ne souhaite reprendre le flambeau.
Le club est donc dissous au terme de la saison 80-81.
Après vérification de la trésorerie par un vérificateur extérieur, les avoirs restant en caisse sont versés à une association consacrée à la recherche sur le cancer.

(a) Président fondateur du club en 1976
(b) Fils du transporteur Nicolas
(c) Secrétaire-Trésorier et fondateur du club
(d): Fille du boulanger marcel DEMANET
(e) Fille de Paul POSKIN
(f) Fille de Willy HANOT et d’Agnès MATAGNE, sœur de Fabien, ancien joueur de football du RUS Floreffe

Debout, de gauche à droite :
Daniel Hellemans – entraîneur (a)
3.Freddy Nicolas (b)
17.Philippe Dinant
14.Vincent Nicolas (b)
1.Daniel Colin
7.Nello Palin (c)

Accroupis, de gauche à droite:
11.Fabienne Demanet (d)
8.Marie-Paule Poskin (e)
12.Véronique Hanot (f)
10.Françoise Seny
2.Patrick Halloin
13.Jean-Luc Meurice

 

 

 

 

 

 

2.Patrick Halloin
10.Françoise Seny

Nous remercions les personnes qui nous ont fourni les renseignements utiles à la rédaction de cet article.
Sources : Folio 77 n°1 (R. Lambotte) et Folio 78 n°3
Photos José Labeau

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.