Franière – rues de Trémouroux et de Floreffe

Vue datant des années 1920. La rue d’Alvenne est devenue rue de Floreffe par décision du Conseil communal de Franière du ????

1. Rue de Floreffe

2. Pied de la rue de Trémouroux

3. Actuel n°1 de la rue de Trémouroux. Vous pouvez remarquer l’enseigne au-dessus de la porte d’entrée :  » boucherie Barbier-Wilmot ». Il s’agit de Joseph Barbier et de son épouse Marie-Thérèse Wilmot. Ils cèderont leur commerce à leurs fils Ernest et Florent. Ce bâtiment restera à l’usage de boucherie jusqu’en ???? . A sa fermeture, elle était tenue par Monsieur Albert Ghyselinck.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.