Cette chapelle a été déplacée à la suite de la construction de la RN90 et se trouve actuellement dans l’enceinte du Carmel de Floreffe, dans la rue du même nom.

  • Date : avant 1908
  • Localisation :
  • Description des lieux :

  1. LESSIRE André

    Printemps 1968, les pelleteuses entrent en action pour ce qu’on appellera l e « contournement de Floreffe », la RN 90 sépare à jamais les quartiers du Coriat et de Saint-Roch du centre du village. Et sur ce tracé, Le Tienne Rolaine aujourd’hui complètement disparu. Disparue également la chapelle dédiée à Notre-Dame des Affligés qui y avait été édifiée en 1632, toujours dans la même démarche de recherche d’une protection.
    A l’origine, il ne s’agit peut-être que d’une chapelle ouverte, érigée là où jadis aurait pu se dresser le gibet. Elle a été restaurée et peut-être agrandie en 1842, là, en haut du vieil escalier bordé de charmes séculaires. Quoi qu’il en soit, en 1968, on la sauve en quelque sorte en la reconstruisant à l’identique une centaine de mètres plus bas, à proximité du Carmel.
    Elle est là, étroitement surveillée et rigoureusement entretenue par les Religieuses, mais qui y fait encore halte, si brève soit-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.